Choisir entre le thé vert, le thé noir et le thé blanc

Connaissez-vous le point commun entre le thé vert, noir, blanc, oolong et pu erh ?

Ils proviennent tous du même arbre ! Et oui, le théier ou Camellia Sinensis est le seul arbre à produire depuis plusieurs millénaires l’ensemble de nos feuilles de thé.

La différence entre chaque thé provient principalement de leur degré d’oxydation naturelle. Nous y reviendrons plus en détail, mais sachez que :

  • Le thé vert bio ne subit aucune oxydation
  • Le thé blanc bio est faiblement oxydé en surface
  • Le thé oolong bio a subi une oxydation de 10% (Wulong vert) à 70% (Wulong noir)
  • Le thé noir bio est complètement oxydé
  • Le thé pu erh bio est lui aussi complètement oxydé. Mais, à la différence du thé noir, celui-ci se transforme sur une durée plus importante.

Mais alors… Comment choisir ?

Les vertus

Comme chaque aliment que nous consommons, le thé bio peut avoir des bienfaits sur le corps et la santé. Certaines de ces vertus sont d’ailleurs prouvées scientifiquement. La bonne nouvelle c’est que dans le cadre d’une alimentation saine et équilibrée, une tasse par jour peut déjà apporter des premiers effets.

L’un des critères de choix pourrait donc reposer sur les bienfaits potentiels de chacun de ces thés.

Mais alors, quel thé pour quel bienfait ?

Thé vert : Anti-âge, grâce aux polyphénols, catéchises et flavonoïdes qui viennent ralentir le vieillissement.

Anti-oxydant, contribuant à la diminution du risque de cancer et de maladies neurodégénératives telles que l’Alzheimer.
En plus, il semblerait que les effets soient perceptibles à partir d’une tasse par jour.

Apaisante, grâce à la présence de théanine.

Thé blanc : Faiblement oxydé, il est composé de bourgeons et de jeunes pousses. De ce fait, il possède des vertus antioxydantes encore plus puissantes que le thé vert.

Thé oolong : En fonction de son degré d’oxydation, les vertus que nous trouvons dans ce thé peuvent s’apparenter à celle du thé vert (antioxydant) ou du thé noir (cardiovasculaire).

Thé noir : Bien qu’ayant moins de vertu que le thé vert… celui-ci serait quand même bénéfique au système cardiovasculaire, notamment en participant à l’amélioration de la circulation sanguine. En effet, en consommant 3 tasses par jour, le risque d’infarctus diminuerait sensiblement.

Il semble aussi que ce thé améliore la concentration de calcium dans l’organisme et donc aiderait à lutter contre l’ostéoporose.

Thé Pu Erh : Avec un taux de théine relativement faible et la présence de polyphénols et théaflavines, la digestion est rendue plus aisée. Facilitant l’absorption des graisses, il aurait aussi un effet bénéfique sur le taux de “mauvais” cholestérol.

Le goût

Arômes légers et subtils ou caractère prononcé, notes florales ou senteurs boisées… en fonction du thé, le goût sera très variable.

Bien que la gamme de Kuriote soit largement composée de thés aromatisés ou associés de fruits, fleurs, épices, voyons ici les arômes de chaque thé nature.

Nous attirons votre attention sur un élément essentiel, la préparation du thé diffère entre eux. En effet, une température de l’eau et un temps d’infusion optimal permettent de faire ressortir le plein potentiel gustatif.

Thé vert : Ayant subit peu de transformation depuis sa cueillette, nous retrouvons un goût qui rappelle parfois l’herbe tondue.

On ne va pas vous le cacher… en plus d’être probablement le meilleur pour la santé, le thé vert est aussi celui que nous préférons chez Kuriote ! 😛

Thé blanc : Moins connu que le vert ou le noir, avec un goût plus léger et plus subtil que les autres, le thé blanc n’en est pas moins appréciable. Idéal pour les plus fins palais.

Thé oolong : Les oolong, ayant été les moins oxydés, révèlent généralement des notes très fleuries. Ceux ayant une oxydation supérieure à 40-45% proposent une touche plus boisée.

Thé noir : Le thé noir, oxydé et infusé plus longuement, possède un goût plus fort et plus prononcé que les autres. Il n’est est pas moins appréciable des amateurs de thés puisque c’est le plus consommé en France !

Thé pu erh : Le seul qui s’apprécie avec le temps (comme un bon vin!). Tandis que ses cousins se conservent 1 à 2 ans avant de perdre progressivement leurs arômes, le pu erh peut s’affiner pendant 20 ans (oui 20 ans !). Ce thé accompagnera parfaitement les repas, avec une viande ou un fromage.

Conclusion

Maintenant que nous avons évoqué plus en détail les différences entre chacune des grandes familles de thé bio (vert, noir, blanc…). Et nous espérons que vous y verrez un peu plus clair lorsque vous devrez faire un choix.

N’oublions pas que le thé n’est pas un “médicament”. Il peut apporter quelques bienfaits et du confort à l’organisme mais ne dispense en aucun cas d’opter pour une alimentation saine et équilibrée en plus d’avoir une activité physique régulière.

La diversité des arômes, des associations, des types de cultures (altitude, climat, récolte…) etc… rend chaque boisson unique. Afin de trouver votre thé bio idéal, la meilleure manière reste d’essayer encore et encore de nouveaux produits !

Finalement, nous pensons chez Kuriote que pour choisir le thé qui nous convient, l’essentiel… c’est le plaisir.

Laisser un commentaire

×
×

Panier